Notre site va connaître un coup de frais. A découvrir bientôt !

Le Pôle Conseil accompagne vos projets

Accompagné par SAW-B et soutenu par Impulcera, Olivier Bringard est un entrepreneur social dynamique et engagé. Entre La Louvière, Mons et Charleroi, Le Coursier Montois vous livre des bougies Amnesty, des colis variés et des courriers.

Découvrez son site.
S'inscrire

SAW-B, fédération d’économie sociale, rassemble les hommes et les femmes qui construisent une économie centrée sur le respect de l’humain et de l’environnement et non sur le profit

Accueil > Etudes & Animations > Publications > Analyses > « Il va falloir oser mettre l’humain au cœur des projets agricoles » Interview (...)

« Il va falloir oser mettre l’humain au cœur des projets agricoles » Interview d’A. Dumont par Y. Raisiere (mai 2020)

La crise du Coronavirus a mis en lumière l’existence de situations de travail inacceptables dans des secteurs pour autant essentiels à la survie de notre société. Le secteur agricole en fait partie : coincée entre deux facettes paradoxales, l’agriculture a toujours été essentielle à la survie de l’humain et au bon fonctionnement de la société, tout en requérant un travail qui peut s’avérer extrêmement pénible physiquement et moralement.

Dans cette interview accordée à Tchak !, nous décortiquons les situations de travail et d’emploi des producteurs et de leurs ouvriers agricoles en Région wallonne et nous analysons l’impact de la crise du Coronavirus sur ces conditions. Alors que les pouvoirs publics optent pour des mesures renforçant la précarisation des producteurs et des saisonniers, les initiatives solidaires et de circuit court sont en pleine explosion. Cet article souligne les innovations en cours et ouvre des perspectives pour sortir d’une agriculture basée sur la précarité du travail.

Télécharger (PDF – 763.5 ko) retour vers Analyses

SAW-B SOLIDARITÉ 

DES 

ALTERNATIVES 

WALLONNES ET 

BRUXELLOISES . 42/6 rue de Monceau-Fontaine . 6031 Monceau-sur-Sambre . 071 53 28 30


Site réalisé avec Spip par Cassiopea asbl Suivre la vie du site RSS 2.0