Aller au contenu

Les associations comme résistance et riposte au néolibéralisme. Interview de Jean-Louis Laville

Les associations sont prises en étau : pressions de plus en plus fortes de l’Etat d’une part et diminution des financements d’autre part. SAW-B et l’UNIPSO ont co-organisé un « petit déjeuner de l’économie sociale » sur le sujet.

Parmi les intervenants, Jean-Louis Laville qui vient de diriger avec Anne Salmon l’ouvrage collectif « Associations et Action publique » . Cet ouvrage associe chercheurs et acteurs de terrain pour raconter les manières de résister des associations. Variées et inventives, ces formes de résistance s’observent en France et à travers le monde. Cette analyse approfondit le sujet avec un entretien de Jean-Louis Laville.

Cette analyse fait partie d’un dossier « Ripostes associatives » composé de deux autres : « La réforme de la santé en Grèce et la riposte des cliniques solidaires » et « Les associations comme résistance et riposte au néolibéralisme. Rencontre entre Jean-Louis Laville, acteurs associatifs et chercheurs ».

par Quentin Mortier & Bruno Gérard (Unipso)

dav