Aller au contenu

Et si chacun arrêtait de créer sa (petite) entreprise ?

« Vous ne trouvez pas d’emploi ? Créez-le », nous dit-on. Que ce soit pour en finir avec un rapport salarial subordonné ou (surtout) pour sortir du chômage, l’incitation à l’autocréation d’activités n’a jamais été aussi importante. Si l’expérience peut être passionnante, elle n’est pas sans risque.

Et si, dans cette crise de l’emploi, on remettait en question l’injonction à créer chacun notre petite entreprise et on en profitait pour inventer un nouveau rapport au travail ? C’est ce que les « mutuelles de travail », cousines lointaines des coopératives d’activités, tentent de faire.

Cette analyse vous propose de découvrir et questionner ce nouveau modèle, qui préfigure peut-être la manière dont nous travaillerons demain.

par Barbara Garbarczyk

dav