Aller au contenu

Les classes populaires dans la démocratie : analyse d’une absence.

Les classes populaires… ces grandes absentes du débat politique. Des centaines de milliers d’individus, parmi ceux qui sont le plus opprimés, qui ont les boulots les plus durs, quand ils en ont un. Qui ont les salaires les plus bas, quand ils en ont un. Ce sont ceux-là dont on n’entend jamais la voix, ceux-là qui ont leur parole politique souvent confisquée par des politiciens qui prétendent parler à leur place. Alors comment peut-on se prétendre en démocratie quand une partie importante de la population n’y participe pas ?

Comment remédier à ce déficit démocratique? L’économie sociale et l’éducation permanente peuvent-elles apporter des pistes de solution?

par Marian De Foy

Publics populaires dans la démocratie