Aller au contenu

Le premier retour direct de cette évaluation a été de mettre en lumière l'importance du travail social réalisé par les équipes.

La mission: Evaluer son impact social

Reference_CommeChezNous_VF

Comme chez nous est un dispositif d’aide aux sans-abris. Leur lutte est à 360° : accueil de jours d’urgence, logement, santé, insertion sociale et collective, insertion par le travail. Plus de 1000 personnes passent chaque année via l’association.

———————–

Comme chez nous a toujours été dans une démarche d’évaluation de son action. L’asbl a choisi d’entamer une évaluation de leur impact social pour aller au-delà du purement quantitatif et bénéficier d’un regard extérieur.

 

« L’approche proposée par SAW-B était très ouverte et flexible pour les travailleurs. Ils ont déjà suffisamment de rapports, de petites cases à cocher au quotidien en plus d’être dans des métiers d’urgence. La méthode mise en place était à l’écoute de ces contraintes et de leur situation, ce qui a permis de les embarquer dans le processus.

Service par service, nous avons travaillé sur ce qui était le plus pertinent en termes de question évaluative. Pour l’accueil d’urgence par exemple, nous nous sommes fixés de répondre à la question : « à partir de quand et comment est-ce qu’on va réellement avoir un impact sur la trajectoire des personnes sans-abris ?» Poser notre regard au travers de l’hygiène (cruciale pour ce public) a permis de révéler toute une série d’évolutions notables (chaque douche ou vêtement changé par exemple) dans le parcours de ceux qu’on accompagne. Or les travailleurs de l’asbl ne les voyaient même plus, les considérant comme de simples réponses aux besoins primaires. L’évaluation de notre impact a vraiment permis de rappeler combien l’ensemble de ces petites choses qui étaient devenues relativement invisibles, sont importantes.

Pour quantifier la somme de toutes ces petites victoires invisibles, ce sont les travailleurs qui ont choisi la méthode : additionner des bonbons dans un pot pour visuellement se voir évoluer. Toute la démarche a été ainsi co-construite. Le premier retour direct de cette évaluation a été l’impact très positif sur la motivation des équipes. C’est quelque chose qui n’aurait pas été possible avec un simple rapport papier.»

———————–

– Sophie Crapez, directrice pour Comme chez nous –

Comme chez nous // Dispositif d’aide aux sans-abris. - Charleroi - https://asblcommecheznous.com 

Nos autres références.